Services de mobilité - Autopartage - Covoiturage

Selon l’article 51 de la loi de la transition énergétique pour la croissance verte, un plan de mobilité doit être établi par les entreprises regroupant plus de 100 salariés sur un même site et situées dans le périmètre d’un plan de déplacements urbains. Depuis janvier 2018, les employeurs doivent donc faciliter les trajets de leur personnel et encourager l’utilisation de mobilités alternatives au véhicule personnel. […]

Selon l’article 51 de la loi de la transition énergétique pour la croissance verte, un plan de mobilité doit être établi par les entreprises regroupant plus de 100 salariés sur un même site et situées dans le périmètre d’un plan de déplacements urbains. Depuis janvier 2018, les employeurs doivent donc faciliter les trajets de leur personnel et encourager l’utilisation de mobilités alternatives au véhicule personnel.

Dans ce plan de mobilité, ils peuvent par exemple effectuer la promotion du vélo ou d’engins de déplacement personnel (EDP) grâce à la mise en place d’un stationnement sécurisé ou de flottes d’entreprise. Mais aussi encourager l’utilisation de transports en commun, le covoiturage ou encore l’autopartage ; avec notamment la mise en œuvre du forfait mobilités durables pour les déplacements domicile-travail. Le salarié peut aussi renoncer de manière partielle ou totale à son véhicule de fonction en échange d’un « crédit mobilité » destiné à couvrir ses dépenses lors de ses déplacements (billets de train, abonnement de transport, location de véhicule). De ce fait, les offres des prestataires concernant les mobilités alternatives et partagées se sont multipliées ces dernières années pour répondre à ces nouveaux besoins de mobilité en entreprise.

Actuellement, la voiture domine encore largement les pratiques de déplacement, tant pour les trajets professionnels que les trajets domicile-travail. Selon le baromètre 2020 de la mobilité durable en entreprise d’Athlon, les salariés ont majoritairement utilisé leur voiture de fonction (68 %) ou un véhicule en parc (38 %) pour leurs déplacements professionnels en 2019. Seuls 4 % ont eu recours à un vélo et 1 % à un scooter. Néanmoins, d’après le baromètre Flottes 2020 d’Arval, 25 % des entreprises autorisaient des solutions de mobilité dans leur politique automobile en France en 2019. Parmi elles, les transports publics (31 %), le covoiturage (30 %) et l’autopartage (18 %) étaient les plus proposés contre seulement 9 % et 10 % pour le vélo partagé (9 %) et les autres solutions à deux-roues.

De même, les salariés utilisent encore majoritairement la voiture pour leurs trajets domicile-travail. Selon une enquête de l’institut de recherche sur la mobilité Forum Vies Mobiles, plus d’un Français en emploi sur cinq (21 %) déclarait en 2019 utiliser exclusivement sa voiture pour aller sur son lieu de travail, bien que son trajet soit inférieur à 9 km, soit l’équivalent de 30 minutes à vélo. En parallèle, 21 % des Français se rendait au travail en transport en commun, contre seulement 13 % en marchant et 6 % à vélo.

Sources : 

Derniers dossiers sur le sujet :

Selon l’article 51 de la loi de la transition énergétique pour la croissance verte, un plan de mobilité doit être établi par les entreprises regroupant plus de 100 salariés sur un même site et situées dans le périmètre d’un plan de déplacements urbains. Depuis janvier 2018, les employeurs doivent donc faciliter les trajets de leur personnel et encourager l’utilisation de mobilités alternatives au véhicule personnel.

Dans ce plan de mobilité, ils peuvent par exemple effectuer la promotion du vélo ou d’engins de déplacement personnel (EDP) grâce à la mise en place d’un stationnement sécurisé ou de flottes d’entreprise. Mais aussi encourager l’utilisation de transports en commun, le covoiturage ou encore l’autopartage ; avec notamment la mise en œuvre du forfait mobilités durables pour les déplacements domicile-travail. Le salarié peut aussi renoncer de manière partielle ou totale à son véhicule de fonction en échange d’un « crédit mobilité » destiné à couvrir ses dépenses lors de ses déplacements (billets de train, abonnement de transport, location de véhicule). De ce fait, les offres des prestataires concernant les mobilités alternatives et partagées se sont multipliées ces dernières années pour répondre à ces nouveaux besoins de mobilité en entreprise.

Actuellement, la voiture domine encore largement les pratiques de déplacement, tant pour les trajets professionnels que les trajets domicile-travail. Selon le baromètre 2020 de la mobilité durable en entreprise d’Athlon, les salariés ont majoritairement utilisé leur voiture de fonction (68 %) ou un véhicule en parc (38 %) pour leurs déplacements professionnels en 2019. Seuls 4 % ont eu recours à un vélo et 1 % à un scooter. Néanmoins, d’après le baromètre Flottes 2020 d’Arval, 25 % des entreprises autorisaient des solutions de mobilité dans leur politique automobile en France en 2019. Parmi elles, les transports publics (31 %), le covoiturage (30 %) et l’autopartage (18 %) étaient les plus proposés contre seulement 9 % et 10 % pour le vélo partagé (9 %) et les autres solutions à deux-roues.

De même, les salariés utilisent encore majoritairement la voiture pour leurs trajets domicile-travail. Selon une enquête de l’institut de recherche sur la mobilité Forum Vies Mobiles, plus d’un Français en emploi sur cinq (21 %) déclarait en 2019 utiliser exclusivement sa voiture pour aller sur son lieu de travail, bien que son trajet soit inférieur à 9 km, soit l’équivalent de 30 minutes à vélo. En parallèle, 21 % des Français se rendait au travail en transport en commun, contre seulement 13 % en marchant et 6 % à vélo.

Sources : 

Derniers dossiers sur le sujet :
Nous avons trouvé 76 articles correspondants à votre recherche

SEARCH MOBILITY


11b, rue Pierre Demours - 75017 Paris

SKIPR SA


Place Eugène Flagey 18 - 1050 Ixelles - Belgique

SUBURVAN


Chez Holguin - 188, rue Ordener - 75018 Paris

TAXI BARDET


684, rue Alfred Nobel - 26500 Bourg-lès-Valence

TAXI DES ÉTOILES


Zone d’activités PIC - Pyrénées Innovation - 65150 Saint-Laurent-de-Neste

TAXI TRAM


1, place de Strasbourg - 34000 Montpellier

TAXIS NABAIS


1026, route de Nîmes - 30700 Uzès

THE GOOD SEAT


35, rue Pierre et Dominique Ponchardier - 42100 Saint-Etienne

TIER MOBILITY


3, bis rue Taylor - 75010 Paris

TOGETZER


10, rue Lakanal - 38000 Grenoble

TRANSDEV GROUP


Immeuble Crystal - 3, allée de Grenelle - 92130 Issy-les-Moulineaux Cedex

TRANSPORT RENAULD


18, rue de la Briquette - 59580 Aniche

TROOPY


40, avenue de la Grande Armée - 75017 Paris

UBEEQO FRANCE


696, rue Yves Kermen - 92100 Boulogne-Billancourt

UBER FOR BUSINESS


5, rue Charlot - 75003 Paris

UWINBIKE


59, chemin de l'Oustalet - 31140 Aucamville

VIANOVA


55, rue la Boétie - 75008 Paris

VOI TECHNOLOGY


40, rue du Louvre - 75001 Paris

VULOG


Headquarters The Crown - 21 avenue Simone Veil - 06200 Nice

WEEPIL


12, rue Galilée - 44100 Nantes

WEVER


37-41, boulevard Dubouchage - 06000 Nice

WORKLIFE


17, rue Froment - 75011 Paris

XXIMO


Avenue da Vinci 1 - 1930 Zaventem - Belgique

YUWWAY


20, boulevard de l’Évasion - 95800 Cergy

ZEUS SCOOTERS


Ravenswood Lodge, Y21 PW77 Bunclody - Irlande

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.