Location longue durée - Financement

Plusieurs solutions existent pour financer les véhicules d’entreprise : l’achat sur fonds propres, la souscription d’un crédit classique, d’un contrat de location avec option d’achat (LOA) ou de location longue durée (LLD). Le choix s’effectue en fonction des stratégies de comptabilité et de fiscalité de l’entreprise. De plus, il s’adapte au mode d’utilisation et de gestion de la flotte. […]

Plusieurs solutions existent pour financer les véhicules d’entreprise : l’achat sur fonds propres, la souscription d’un crédit classique, d’un contrat de location avec option d’achat (LOA) ou de location longue durée (LLD). Le choix s’effectue en fonction des stratégies de comptabilité et de fiscalité de l’entreprise. De plus, il s’adapte au mode d’utilisation et de gestion de la flotte.

La location automobile se développe comme alternative à la propriété d’un véhicule, particulièrement pour les entreprises situées en zone urbaine. Les captives de constructeurs ou de banques se disputent notamment le marché de la LLD dont le contrat s’étale généralement sur 12 à 72 mois.

Selon le rapport 2021 du Syndicat des entreprises et des services automobiles en LLD et des mobilités (Sesamlld), 59,6 % des véhicules d’entreprises (hors loueurs courte durée, véhicules de démonstration et véhicules constructeurs) (+ 1,2 point par rapport à 2019) étaient immatriculés en LLD en 2020.

Le marché de la LLD a ainsi connu une basse de 17,4 % par rapport à 2019. Au total, sur 1 952 404 VL (VP, VU et VS) d’entreprise immatriculés en France, 525 431 véhicules légers neufs étaient sous contrat LLD soit 26,9 % des immatriculations du marché automobile global en 2020, contre 24,4 % en 2019.

Le mix énergétique des VL en LLD a évolué en 2020. Les immatriculations de véhicules diesel et essence sont en baisse au profit des véhicules fonctionnant aux énergies alternatives. Ainsi près d’une immatriculation sur 10 en LLD en 2020 est un véhicule dit « propre », c’est-à-dire électrique ou PHEV.

Parmi les VL sous contrat LLD en 2020, 59,47 % étaient en motorisation diesel (contre 64,11 % en 2019), 25,76 % en essence (contre 30,20 % en 2019), 9,09 % en électrique ou hybride rechargeable (contre seulement 2,42 % en 2019), 5,44 % en hybride (contre 3,05 % en 2019) et 0,24 % pour les autres motorisations (contre 0,22 % en 2019).

Ce sont les VP en LLD qui sont à l’origine d’une transformation des motorisations avec 4 fois plus de véhicules électriques et hybrides rechargeables immatriculés en 2020 par rapport à 2019. Dans le détail, 51,05 % des VP étaient en motorisation diesel (56,77 % en 2019), 31,18 % en essence (36,72 % en 2019), 10,77 % en électrique et hybride rechargeable (2,57 % en 2019) et 6,72 % en hybride (3,69 % en 2019). Côté VU et VS, le diesel prédomine largement encore (89,64 % en 2020 contre 90,21 % en 2019), devant l’essence (6,34 % en 2020 contre 7 % en 2019), l’électrique et l’hybride rechargeable (3,09 % en 2020 contre 1,88 % en 2019) ainsi que l’hybride (0,82 % en 2020 contre 0,80 % en 2019). Pourtant, les immatriculations de VUL propre ont presque doublé malgré une offre assez faible.

Pourtant les grammages d’émissions de CO2 du marché automobile sont en hausse avec 129,6 g/km en 2020, contre 116 g/km en 2019, expliqué notamment par l’avènement de la norme WLTP. Cette hausse vaut également pour le marché de la LLD, qui plafonne à 127,9 g/km en 2020, contre 113,4 g/km en 2019.

Le montant moyen d’un contrat financé et signé en LLD s’élevait à 23 347 euros (soit + 0,7 % par rapport à 2018), établi sur 37,6 mois pour un kilométrage moyen de 88 115 km en 2019.

La même année, les entreprises françaises ont eu recours à 39 % à la LLD et à 26 % au crédit ou achat comptant selon le baromètre Flottes 2020 du loueur Arval. À l’inverse, l’achat comptant ou le crédit était le mode de financement privilégié en Europe en 2019 suivi de la LLD (29 %).

Les derniers dossiers sur le sujet :

Plusieurs solutions existent pour financer les véhicules d’entreprise : l’achat sur fonds propres, la souscription d’un crédit classique, d’un contrat de location avec option d’achat (LOA) ou de location longue durée (LLD). Le choix s’effectue en fonction des stratégies de comptabilité et de fiscalité de l’entreprise. De plus, il s’adapte au mode d’utilisation et de gestion de la flotte.

La location automobile se développe comme alternative à la propriété d’un véhicule, particulièrement pour les entreprises situées en zone urbaine. Les captives de constructeurs ou de banques se disputent notamment le marché de la LLD dont le contrat s’étale généralement sur 12 à 72 mois.

Selon le rapport 2021 du Syndicat des entreprises et des services automobiles en LLD et des mobilités (Sesamlld), 59,6 % des véhicules d’entreprises (hors loueurs courte durée, véhicules de démonstration et véhicules constructeurs) (+ 1,2 point par rapport à 2019) étaient immatriculés en LLD en 2020.

Le marché de la LLD a ainsi connu une basse de 17,4 % par rapport à 2019. Au total, sur 1 952 404 VL (VP, VU et VS) d’entreprise immatriculés en France, 525 431 véhicules légers neufs étaient sous contrat LLD soit 26,9 % des immatriculations du marché automobile global en 2020, contre 24,4 % en 2019.

Le mix énergétique des VL en LLD a évolué en 2020. Les immatriculations de véhicules diesel et essence sont en baisse au profit des véhicules fonctionnant aux énergies alternatives. Ainsi près d’une immatriculation sur 10 en LLD en 2020 est un véhicule dit « propre », c’est-à-dire électrique ou PHEV.

Parmi les VL sous contrat LLD en 2020, 59,47 % étaient en motorisation diesel (contre 64,11 % en 2019), 25,76 % en essence (contre 30,20 % en 2019), 9,09 % en électrique ou hybride rechargeable (contre seulement 2,42 % en 2019), 5,44 % en hybride (contre 3,05 % en 2019) et 0,24 % pour les autres motorisations (contre 0,22 % en 2019).

Ce sont les VP en LLD qui sont à l’origine d’une transformation des motorisations avec 4 fois plus de véhicules électriques et hybrides rechargeables immatriculés en 2020 par rapport à 2019. Dans le détail, 51,05 % des VP étaient en motorisation diesel (56,77 % en 2019), 31,18 % en essence (36,72 % en 2019), 10,77 % en électrique et hybride rechargeable (2,57 % en 2019) et 6,72 % en hybride (3,69 % en 2019). Côté VU et VS, le diesel prédomine largement encore (89,64 % en 2020 contre 90,21 % en 2019), devant l’essence (6,34 % en 2020 contre 7 % en 2019), l’électrique et l’hybride rechargeable (3,09 % en 2020 contre 1,88 % en 2019) ainsi que l’hybride (0,82 % en 2020 contre 0,80 % en 2019). Pourtant, les immatriculations de VUL propre ont presque doublé malgré une offre assez faible.

Pourtant les grammages d’émissions de CO2 du marché automobile sont en hausse avec 129,6 g/km en 2020, contre 116 g/km en 2019, expliqué notamment par l’avènement de la norme WLTP. Cette hausse vaut également pour le marché de la LLD, qui plafonne à 127,9 g/km en 2020, contre 113,4 g/km en 2019.

Le montant moyen d’un contrat financé et signé en LLD s’élevait à 23 347 euros (soit + 0,7 % par rapport à 2018), établi sur 37,6 mois pour un kilométrage moyen de 88 115 km en 2019.

La même année, les entreprises françaises ont eu recours à 39 % à la LLD et à 26 % au crédit ou achat comptant selon le baromètre Flottes 2020 du loueur Arval. À l’inverse, l’achat comptant ou le crédit était le mode de financement privilégié en Europe en 2019 suivi de la LLD (29 %).

Les derniers dossiers sur le sujet :
Nous avons trouvé 65 articles correspondants à votre recherche

VIA LOCATION


Immeuble Lafayette - 2, place des Vosges - 92051 La Défense Cedex

VIAXEL CRÉDIT AGRICOLE CONSUMER FINANCE


1, rue Victor Basch - CS 7001 - 91068 Massy Cedex

YOOLIZ


10, allée des Chevreuils - 69380 Lissieu

YUCCALOC


12, boulevard du Libre Échange - 31650 Saint-Orens-de-Gameville

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.