Transformation - Aménagement - Signalétique

Les véhicules dits transformés ou carrossés répondent aux besoins spécifiques des professionnels. Il en existe une grande variété, la plupart sont basés sur des VUL de type plancher-cabine sur lesquels viennent se greffer plateau, benne ou caisson. Les modèles transformés les plus répandus sont ceux utilisés par le BTP (bennes, plateaux, cabines approfondies) et la distribution (caissons isothermes ou frigorifiques). Ils représentent en effet 80 % des immatriculations. […]

Les véhicules dits transformés ou carrossés répondent aux besoins spécifiques des professionnels. Il en existe une grande variété, la plupart sont basés sur des VUL de type plancher-cabine sur lesquels viennent se greffer plateau, benne ou caisson. Les modèles transformés les plus répandus sont ceux utilisés par le BTP (bennes, plateaux, cabines approfondies) et la distribution (caissons isothermes ou frigorifiques). Ils représentent en effet 80 % des immatriculations.

Les principaux clients sont des flottes d’entreprises et des TPE/PME ayant besoin d’équipements spécifiques pour leur activité. Il y a aussi des véhicules carrossés pour le transport en commun de personnes (TCP) et de personnes handicapées (PMR), pour les services de Police, de Gendarmerie et de Douanes, ainsi que pour les services de secours (ambulances et autres véhicules d’urgence), funéraires, etc.

Selon la FFC (Fédération Française de Carrosserie), l’ensemble des véhicules utilitaires modifiés a progressé en 2016 de 3 % par rapport à 2015 avec un total de 41 150 immatriculations. L’année en cours devrait être encore plus dynamique avec + 16 % de croissance cumulée à fin aout 2017. Les bennes représentent en gros 50 % du marché, les frigorifiques 23 %, tandis que les ambulances et les TCP atteignent 10 % chacun. Les autres transformations répondent aux besoins multiples des marchés de niche. Le surcoût des transformations varie selon les types de véhicules, entre 20 000 € pour un plateau à plus de 30 000 € pour les caissons frigorifiques.

Au-delà de la transformation, de nombreux aménageurs proposent leurs solutions pour adapter les véhicules utilitaires aux usages des professionnels. L’offre va du simple coffrage bois des volumes utiles pour protéger la carrosserie à des aménagements sur mesure intégrant des systèmes modulaires et personnalisables (en bois, plastique ou métal). Ou comment transformer un fourgon en véritable atelier roulant.

Autre tendance en vogue sur le marché du VUL, la signalétique ou le covering qui consiste à personnaliser l’aspect extérieur du véhicule avec des films plastiques aux couleurs de l’entreprise, recouvrant la carrosserie et le vitrage. Différentes techniques sont proposées pour répondre à des besoins plus ou moins durables, le temps d’un événement éphémère ou d’une LLD par exemple.


Les véhicules dits transformés ou carrossés répondent aux besoins spécifiques des professionnels. Il en existe une grande variété, la plupart sont basés sur des VUL de type plancher-cabine sur lesquels viennent se greffer plateau, benne ou caisson. Les modèles transformés les plus répandus sont ceux utilisés par le BTP (bennes, plateaux, cabines approfondies) et la distribution (caissons isothermes ou frigorifiques). Ils représentent en effet 80 % des immatriculations.


Les principaux clients sont des flottes d’entreprises et des TPE/PME ayant besoin d’équipements spécifiques pour leur activité. Il y a aussi des véhicules carrossés pour le transport en commun de personnes (TCP) et de personnes handicapées (PMR), pour les services de Police, de Gendarmerie et de Douanes, ainsi que pour les services de secours (ambulances et autres véhicules d’urgence), funéraires, etc.


Selon la FFC (Fédération Française de Carrosserie), l’ensemble des véhicules utilitaires modifiés a progressé en 2016 de 3 % par rapport à 2015 avec un total de 41 150 immatriculations. L’année en cours devrait être encore plus dynamique avec + 16 % de croissance cumulée à fin aout 2017. Les bennes représentent en gros 50 % du marché, les frigorifiques 23 %, tandis que les ambulances et les TCP atteignent 10 % chacun. Les autres transformations répondent aux besoins multiples des marchés de niche. Le surcoût des transformations varie selon les types de véhicules, entre 20 000 € pour un plateau à plus de 30 000 € pour les caissons frigorifiques.


Au-delà de la transformation, de nombreux aménageurs proposent leurs solutions pour adapter les véhicules utilitaires aux usages des professionnels. L’offre va du simple coffrage bois des volumes utiles pour protéger la carrosserie à des aménagements sur mesure intégrant des systèmes modulaires et personnalisables (en bois, plastique ou métal). Ou comment transformer un fourgon en véritable atelier roulant.


Autre tendance en vogue sur le marché du VUL, la signalétique ou le covering qui consiste à personnaliser l’aspect extérieur du véhicule avec des films plastiques aux couleurs de l’entreprise, recouvrant la carrosserie et le vitrage. Différentes techniques sont proposées pour répondre à des besoins plus ou moins durables, le temps d’un événement éphémère ou d’une LLD par exemple.

Nous avons trouvé 112 articles correspondants à votre recherche

TECNOLAM


29, chemin de la Guette - 77500 Chelles

TECNOMOBIL


29, chemin de la Guette - 77500 Chelles

TFA - TRANSFORM’AUTO


ZI de Kergonan - 3, rue Pierre Martin - 29200 Brest

TRAVALL (ROYAUME-UNI)


Gosforth Road, Derby - DE24 8HU - Royaume-Uni

UGF INDUSTRIE (Union générale de fabricants pour l’industrie)


1, avenue Paul Langevin - 95220 Herblay

USIPANEL


14, rue des Frères Peugeot - 31130 Balma

VALEO COMFORT & DRIVING ASSISTANCE


Europarc - 76, rue Auguste Perret - 94046 Créteil Cedex

VISION V.U.


Dehemlaan 31 - B8900 Ypres - Belgique

WAS LIGHT


13, boulevard Edmond Michelet - 69008 Lyon

WINDOOR SA


Boulevard Georges-Favon 3 - 1206, Genève - Suisse

WORK SYSTEM AB


Industrivägen 11 - 56029 Tenhult - Suède

WURTH FRANCE


1, rue Georges Besse - 67158 Erstein Cedex

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.