Gestion des carburants - Télépéage - Stationnement

Les premières cartes carburant sont apparues dans les années 1970. Destinés à l’origine aux chauffeurs de poids lourds, ces moyens de paiement évitaient aux transporteurs de leur confier du numéraire. A cette fonction originale de paiement du carburant sont venus se greffer d’autres usages. Désormais distribuées auprès de la plupart des conducteurs de véhicules de fonction et de services, les cartes carburant servent à payer d’autres produits proposés dans les stations-services. Ces achats concernent l’automobile (huile moteur, antigel, liquide de frein, etc.), […]

Les premières cartes carburant sont apparues dans les années 1970. Destinés à l’origine aux chauffeurs de poids lourds, ces moyens de paiement évitaient aux transporteurs de leur confier du numéraire. A cette fonction originale de paiement du carburant sont venus se greffer d’autres usages. Désormais distribuées auprès de la plupart des conducteurs de véhicules de fonction et de services, les cartes carburant servent à payer d’autres produits proposés dans les stations-services. Ces achats concernent l’automobile (huile moteur, antigel, liquide de frein, etc.), le rayon bazar ou encore l’alimentaire. Selon la politique de l’entreprise, certaines familles de produits sont autorisées ou non. De plus en plus de distributeurs de carburant offrent également la possibilité de s’acquitter des recharges électriques sur les bornes publiques avec leurs cartes.

Première utilité et non des moindres, ces moyens de paiement permettent d’obtenir le kilométrage du véhicule. Le conducteur ne peut s’approvisionner sans transmettre cette information au préalable. Grâce à cette donnée importée dans son logiciel de gestion, le gestionnaire de la flotte va pouvoir analyser les consommations et optimiser l’utilisation du véhicule.

Selon l’Arval Mobility Observatory et son TCO Scope 2021, le carburant représente près de 14 % des coûts d’utilisation d’un véhicule particulier. Dans ces conditions, les cartes carburant constituent un outil précieux pour optimiser les consommations. Pour limiter les abus, les cartes peuvent être bloquées le week-end, le soir ou lors de certaines plages horaires. Le nombre de prise peut être limité sur une durée définie par le gestionnaire de flotte.

Avec les cartes carburant, les entreprises ont toute latitude pour négocier des tarifs préférentiels avec leurs prestataires. Si les pétroliers ont été les premiers à proposer ces outils, la grande distribution leur a emboité le pas et la concurrence joue à plein sur les prix.

Dans le sillage des cartes carburant, les badges de télépéage et de parking se développent et permettent une facturation dématérialisée et un reporting détaillé pour une supervision au plus proche de la réalité du terrain. Avec le développement des passes des sociétés d’autoroutes, l’entreprise est capable de connaître les dépenses réellement engagées, les kilomètres parcourus sur le réseau concerné et le volume de carburant dépensé sur ces mêmes axes. Et comme avec les pétroliers, les négociations engagées avec les opérateurs d’autoroutes et de parkings autour des badges permettent de réaliser des économies.

Le chiffre : 100 à 300 euros
Selon l’un des opérateurs français de parkings, le loyer mensuel d’une place de parking peut varier de 100 à 300 euros (source).

Derniers dossiers sur le sujet :

Les premières cartes carburant sont apparues dans les années 1970. Destinés à l’origine aux chauffeurs de poids lourds, ces moyens de paiement évitaient aux transporteurs de leur confier du numéraire. A cette fonction originale de paiement du carburant sont venus se greffer d’autres usages. Désormais distribuées auprès de la plupart des conducteurs de véhicules de fonction et de services, les cartes carburant servent à payer d’autres produits proposés dans les stations-services. Ces achats concernent l’automobile (huile moteur, antigel, liquide de frein, etc.), le rayon bazar ou encore l’alimentaire. Selon la politique de l’entreprise, certaines familles de produits sont autorisées ou non. De plus en plus de distributeurs de carburant offrent également la possibilité de s’acquitter des recharges électriques sur les bornes publiques avec leurs cartes.

Première utilité et non des moindres, ces moyens de paiement permettent d’obtenir le kilométrage du véhicule. Le conducteur ne peut s’approvisionner sans transmettre cette information au préalable. Grâce à cette donnée importée dans son logiciel de gestion, le gestionnaire de la flotte va pouvoir analyser les consommations et optimiser l’utilisation du véhicule.

Selon l’Arval Mobility Observatory et son TCO Scope 2021, le carburant représente près de 14 % des coûts d’utilisation d’un véhicule particulier. Dans ces conditions, les cartes carburant constituent un outil précieux pour optimiser les consommations. Pour limiter les abus, les cartes peuvent être bloquées le week-end, le soir ou lors de certaines plages horaires. Le nombre de prise peut être limité sur une durée définie par le gestionnaire de flotte.

Avec les cartes carburant, les entreprises ont toute latitude pour négocier des tarifs préférentiels avec leurs prestataires. Si les pétroliers ont été les premiers à proposer ces outils, la grande distribution leur a emboité le pas et la concurrence joue à plein sur les prix.

Dans le sillage des cartes carburant, les badges de télépéage et de parking se développent et permettent une facturation dématérialisée et un reporting détaillé pour une supervision au plus proche de la réalité du terrain. Avec le développement des passes des sociétés d’autoroutes, l’entreprise est capable de connaître les dépenses réellement engagées, les kilomètres parcourus sur le réseau concerné et le volume de carburant dépensé sur ces mêmes axes. Et comme avec les pétroliers, les négociations engagées avec les opérateurs d’autoroutes et de parkings autour des badges permettent de réaliser des économies.

Le chiffre : 100 à 300 euros
Selon l’un des opérateurs français de parkings, le loyer mensuel d’une place de parking peut varier de 100 à 300 euros (source).

Derniers dossiers sur le sujet :
Nous avons trouvé 11 articles correspondants à votre recherche
APRR

APRR

  • 14,952 user views 0 reviews

36, rue du Docteur Schmitt - 21850 Saint-Apollinaire

BIP & GO

BIP&GO

  • 1,337 user views 0 reviews

30, boulevard Gallieni - 92130 Issy-les-Moulineaux

Carrefour

CARFUEL

  • 27,707 user views 0 reviews

1, rue Jean Mermoz - 91000 Évry

DKV Mobility

DKV MOBILITY

  • 29,194 user views 0 reviews

13-17, rue Pagès - 92150 Suresnes

Energies E.Leclerc

E.LECLERC ÉNERGIES - SIPLEC CARTE CARBURANT PRO

  • 22,987 user views 0 reviews

26, quai Marcel Boyer - 94200 Ivry-sur-Seine

Madic Industries

MADIC INDUSTRIES

  • 4,499 user views 0 reviews

Parc d’Aquitaine - 1155, avenue Jean-Baptiste Godin - 33240 Saint-André-de-Cubzac

TotalEnergies

MOBILITY BUSINESS, LA MOBILITÉ MULTI-ÉNERGIES

  • 13,363 user views 0 reviews

562, avenue du Parc de l’Île - 92029 Nanterre Cedex

Shell

SHELL FRANCE

  • 15,671 user views 0 reviews

Tour Pacific – La Défense - 11, cours Valmy - 92800 Puteaux

Ticket Fleet Pro

TICKET FLEET PRO

  • 12,221 user views 0 reviews

Immeuble Columbus - 166-180, boulevard Gabriel Péri - 92240 Malakoff

Vinci Autoroutes Ulys

VINCI AUTOROUTES

  • 14,047 user views 0 reviews

1973, boulevard de la Défense - Bâtiment Hydra – CS10268 - 92757 Nanterre Cedex

Yespark

YESPARK

  • 983 user views 0 reviews

10, rue de Penthièvre - 75008 Paris


En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.